Dépannage  : « Connecté, pas d’internet » : impossible de me connecter à internet

Difficulté : Moyenne OS requis : Windows 7, 8 ou 10

Objectif du tutoriel

Si vous avez les messages « connecté, pas d’internet » ou « Connectivité limitée ou inexistante », ce tutoriel vous aidera à rétablir votre connexion WiFI, mais également Ethernet.

Préambule : à lire !

Vous avez sans doute déjà eu la mauvaise surprise de voir votre connexion internet refusée, alors que vous arrivez à vous connecter à votre box à l’aide de votre tablette ou de votre smartphone. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce problème de connexion, comme une mauvaise configuration de Windows ou un mauvais paramétrage de votre modem, mais le cas le plus fréquent résulte d’une mise à jour via le service Windows Update de Windows 10 qui a affecté un grand nombre d’utilisateurs.

Ces messages d’erreurs « connectivité limitée ou inexistante » ou encore « Connecté, pas d’internet », peuvent s’afficher que vous tentiez de vous connecter avec un câble ethernet ou en Wifi. En Wifi, cela peut être simplement du à une clé de sécurité non valide, mais Windows ne vous le dira pas clairement !

Voyons les différents cas et les différentes manipulations à effectuer pour remédier à ce problème très contraignant.

Sommaire du tutoriel

1. Vérifier la clé de sécurité du WiFi 2. Changer le type de cryptage de la clé WiFi 3. Activer le service DHCP 4. Le cas Windows 10 : bug du WiFI et patchs adéquats 5. Configurer sa connexion avec une adresse IP fixe (WiFi et Ethernet)

1. Cas le plus simple : clé de sécurité WiFi non valide

Votre problème de connectivité limitée peut être simplement du à la clé de votre wifi qui est erronée (erreur de saisie, clé personnalisée saisie puis reset de la box…). Vous allez sans doute vous dire « mais non, je n’ai pas de ce problème, Windows me le dirait clairement ». Et bien sachez que non ! Windows n’est pas du tout explicite là-dessus, car il établira tout de même une connexion mais des droits limités, autrement dit : connecté, mais pas d’internet. La solution : se déconnecter du wifi pour obliger Windows à vous redemander la clé.

Pour cela, rendez-vous dans les notifications réseaux, situées en bas à droite de la barre des tâches. Commencez par cliquer sur l’icône « Réseau », repérez votre connexion internet et effectuez un clic droit sur la connexion. Un menu apparaît, cliquez alors sur « Oublier ». Cliquez maintenant sur « Se connecter » et rentrez votre clé de sécurité.

Voyons cela en images. Commencez par afficher les réseaux détectés en cliquant sur l’icône « Réseau » :

Dans l’onglet des connexions, cliquez sur « Oublier » à l’aide du clic droit :
Lorsque votre réseau réapparaît, cliquez sur « Se connecter » :
Saisissez alors minutieusement votre clé de sécurité puis validez en cliquant sur « Suivant » :

Si vous êtes maintenant connecté à internet, ne cherchez pas plus loin ! Votre clé de sécurité était tout simplement erronée.

Où se trouve ma clé WEP/WPA/WPA2 ?

La clé de sécurité d’origine se trouve généralement sous votre box internet. Si ce n’est pas le cas, il va falloir retrouver la documentation fournie avec celle-ci, ou accéder aux paramètres du modem. Pour accéder au modem, saisissez dans la barre d’adresse de votre navigateur http://192.168.1.1 ou http://192.168.0.1 le cas échéant (selon le FAI). Saisissez les identifiants (idem, inscrits sous la box ou dans la doc, généralement « admin/admin ») et rendez-vous dans les options du wifi. A partir de là, vous pourrez afficher en clair la clé de sécurité du wifi, ou encore la remplacer. N’oubliez de redémarrez votre modem si vous souhaitez remplacer votre clé de sécurité.

Retrouvez votre clé de sécurité dans l’interface d’admin de votre boxe.

2. Autre cas fréquent : type de cryptage de clé non valide

Il existe différents niveaux de sécurisation d’une connexion Wifi, et votre carte réseau ne supporte peut-être les niveaux de protection les plus récents. De nombreux utilisateurs reportent également un problème d’identification au Wifi avec un niveau de sécurisation avancé après une mise à jour de Windows 10. Et, malheureusement, Windows ne nous en dit rien, il se contentera de nous afficher « aucune aucune réseau », « connectivité limitée » ou encore « connecté, pas d’internet ». La solution suivante permet à un grand nombre d’utilisateurs de résoudre leur problème de connexion au Wifi : changer le type de chiffrement de clé de sécurité, en diminuant le niveau de sécurisation.

Essayez-donc de vous connecter avec une clé de type WPA-PSK [TKIP], et, le cas échéant, avec une clé WEP.

Pour cela, accédez à l’interface d’administration de votre modem pour baisser le niveau de sécurisation de votre Wifi (voir ci-dessus « Où se trouve ma clé WEP/WPA/WPA2 ? »). Si vous avez des difficultés pour vous connecter à l’interface d’administration de votre boxe, consultez ce guide. Changez le type de cryptage, générez une nouvelle clé et copiez-la. Après avoir changé le type de chiffrement de la clé, renseignez la nouvelle clé sous Windows (en affichant les connexions depuis l’icône réseau de la barre des tâches). Voici les différents types de cryptage qui existent à ce jour, du moins sécurisé au plus sécurisé :

  • WEP
  • WPA-PSK [TKIP]
  • WPA-PSK [AES]
  • WPA2-PSK [AES]

Exemple de configurations possibles sur une boxe SFR. Baissez le niveau de cryptage de la clé Wifi en passant au WPA, ou au WEP le cas échéant. Renseignez dans Windows la nouvelle clé générée. Cette solution permet de résoudre le problème chez un grand nombre d’utilisateurs. C’est donc une solution à tester en priorité !

3. Vérifier que le service DHCP de votre box est activé

 

Le service DHCP de votre box vous permet de connecter facilement vos appareils à votre box : ordinateur, tablette, smartphone, télévision… Techniquement, la configuration de votre appareil se fait automatiquement, et une adresse ip dynamique lui est attribuée. Par défaut, ce service est activé sur les boxs que les FAI fournissent. Mais mieux vaut vérifier que votre problème de connexion internet ne vient pas de là avant de se lancer dans des démarches un peu plus contraignantes… Voici comment faire.

Pour vérifier que le service DHCP de votre box (= de votre modem) est activé, rendez-vous dans les paramètres de ce dernier. Votre modem est accessible en tapant http://192.168.1.1 ou http://192.168.0.1 (suivant votre FAI) dans la barre d’adrsse de votre navigateur. Saisissez ensuite les identifiants inscrits sous votre box (ou dans la doc fournie), généralement « admin/admin ». Si vous avez modifié les identifiants mais que vous les avez égarés, faites un « reset usine » de votre box. SI vous avez des difficultés pour vous connecter à votre modem suivez ce guide détaillé.

Une fois connecté à votre modem, allez dans l’onglet qui gère le DHCP, généralement « Réseau – IP Lan » et vérifiez que le service DHCP est bien activé. Si ce n’est pas le cas activez-le tout de suite puis redémarrez votre modem. Si le service n’était pas actif, essayez maintenant de vous connecter !

Exemple en image avec l’interface d’administration de la box THD de SFR Numericable.

En outre, vérifiez également que votre ordinateur cherche bien à se connecter en mode DHCP. Pour cela, cliquez sur l’icône Réseau de la barre des tâches puis sur le lien « Propriétés » de votre connexion. Ici, Windows vous indiquera si le mode DHCP est activé ou non (et vous proposera de l’activer le cas échéant).

4. Windows 10 et le WiFi : un bug connu à fixer

 

SI vous êtes possesseur du système d’exploitation Windows 10, vous avez sans doute des difficultés à vous connecter en wifi depuis qu’une mise à jour à été installée sur votre ordinateur via le service Windows Update. De nombreux pc ont été affectés et les développeurs de Windows ont rapidement planché sur le problème. Cependant, le correctif doit parfois être installé par les utilisateurs, notamment si le service Windows Update a été arrêté. Voici comment procéder…

Pour appliquer le correctif de Windows lié aux problèmes de connexion wifi, il est nécessaire d’appliquer un premier correctif. Sans cela, impossible d’installer le correctif en question. Le site de Windows Update nous en informe clairement sur la page dudit correctif. Je vous propose ici d’accéder directement aux correctifs à télécharger mais si vous êtes curieux et souhaitez en savoir plus sur ces patchs, vous pouvez également lire la documentation de Windows Update à ce sujet.

Avant de commencer à installer ces correctifs, assurez-vous de connaître la version de votre système d’exploitation : 32 ou 64 bits ? Pour le savoir, rien de plus simple; faites un clic droit sur le poste de travail et cliquez sur Propriétés. Vous pouvez également effectuer un clic droit sur le menu démarrer (sur le logo Windows) et cliquez sur Système (puis « Spécifications de l’appareil »/ »Type du système »).

Pages officielles des téléchargements :

https://www.catalog.update.microsoft.com/Search.aspx?q=KB3206632 : le patch qui nous intéresse https://www.catalog.update.microsoft.com/search.aspx?q=kb3199986 : le patch nécessaire à l’installation du patch KB3206632

SI votre système refuse d’installer ces correctifs, c’est sans doute que votre ordinateur a déjà été mis à jour. Malheureusement, la seule solution pour espérer récupérer une connexion internet sera de passe en IP fixe, c’est à dire de configurer vous même votre configuration réseau. Mais n’ayez crainte, je vais vous guider… c’est ce que nous allons tout de suite voir dans le chapitre suivant.

5. Se connecter avec une adresse IP fixe

 

Ici, il va falloir se passer du service DHCP (automatisation de la configuration IP de votre ordinateur). Si les trois premiers points de ce guide ne vous ont pas permis de retrouver votre connexion internet, la solution radicale consiste à définir vous même les paramètres de connexion. A savoir, vous pouvez continuer de connecter vos autres appareils automatiquement avec le DHCP actif tout en imposant une connexion manuelle pour votre ordinateur récalcitrant. C’est toujours ça de pris… et c’est d’ailleurs peut-être grâce à cela que vous arrivez à lire cette page !

Pour attribuer une adresse IP fixe à votre ordinateur, rendez-vous dans le panneau de configuration de Windows. Cliquez sur « Réseau et Internet » puis sur « Centre Réseau et partage ». Enfin, cliquez sur « Modifier les paramètres de la carte », dans le menu latéral de gauche. Faites un clic droit sur la connexion que vous souhaitez configurer puis cliquez sur « Propriétés ». Repérez la ligne « Protocole Internet version 4 (TCP/IPv4) » et double-cliquez dessus (ou sélectionnez-la et cliquez sur « Propriétés »). C’est ici que vous allez rentrer manuellement les informations de connexion de votre réseau. Sélectionnez tout de suite « Utiliser l’adresse IP suivante » ainsi que « Utilisez l’adresse de serveur DNS suivante » afin de pouvoir rentrer tous les paramètres manuellement.

Les valeurs données ci-dessous sont mentionnées à titre d’exemple, car elles dépendent de votre installation. L’interface d’administration de votre modem vous fournira les infos qu’il vous manque !

  • Adresse IP : 192.168.1.10 (pour la dernière valeur saisissez un chiffre entre 10 et 20)
  • Masque de sous-réseau : 255.255.255.0 (identique pour tous les FAI)
  • Passerelle par défaut : 192.168.1.1 (l’adresse de votre box)
  • Serveur DNS préféré : 192.168.1.1 (l’adresse de votre box, marche pour la plupart des FAI)
  • Serveur DNS auxiliaire : laisser vide ou mettre les DNS de Google : 8.8.8.8

Cochez la case « Appliquer ces paramètres en quittant » puis validez. Retournez dans le centre réseau et partage pour désactiver et réactiver la connexion, avec le bouton droit de la souris. Vous êtes perdu ? Retrouvez l’ensemble de la manipulation en images ci dessous ! Mais voyons quelques détails avant…

Comment connaître « la passerelle » et « le serveur DNS préféré » à indiquer à Windows ?

La passerelle est l’adresse de votre box. C’est celle qui vous permet d’accéder à l’interface d’administration de votre modem. Le serveur DNS préféré est également dans la plupart des cas identique à la passerelle, mais ce ne n’est pas le cas de toutes les boxs…

La passerelle 

Pour connaître l’adresse de votre box, et donc la passerelle et le serveur DNS préféré, tapez http://192.168.1.1 ou http://192.168.0.1 dans votre barre d’adresse est vérifiez laquelle vous renvoi vers la page d’administration de votre modem. Une seule des deux adresses doit fonctionner.

Le serveur DNS

Le problème d’une connexion limitée ou inexistante viens souvent d’un problème de serveur DNS. La plupart des FAI facilite la tâche en nous proposant d’indiquer directement les DNS de notre box (l’adresse de notre box, soit 192.168.1.1 ou 192.168.0.1 selon le FAI). Mais ce n’est pas le cas de tous… il va dans ce cas falloir alors rechercher quels sont les DNS utilisés par votre box. Ceux-ci sont visibles dans les paramètres « Réseau – Wan » de votre modem. Vous pouvez également consulter ce guide des différents DNS des FAI. Enfin, si rien de tout cela ne fonctionne chez vous, saisissez les DNS de Google, à savoir 8.8.8.8 et 8.8.4.4.

Si vous réussissez à vous connecter avec les DNS de Google, alors vous aviez sans doute un problème de DNS. Consultez les paramètres de votre modem pour les connaître ou contactez votre FAI si nécessaire. Chez SFR Numericable, par exemple, les DNS à rentrer sont les suivants : « 89.2.0.1 » et « 89.2.0.2 ». Rentrer l’adresse de la box ne suffira pas !

Passer en IP fixe  : la manip’ en images

Ouvrez le panneau de configuration (taper « panneau de configuration » dans la zone de recherche de la barre des tâches), cliquez sur « Réseau et Internet » puis sur « Centre Réseau et partage ». Enfin, cliquez sur « Modifier les paramètres de la carte » comme ci-dessous :

Repérez la connexion qui pose problème et cliquez sur « Propriétés » à l’aide du bouton droit de la souris :
Enfin, double-cliquez sur « Protocole Internet version 4 (TCP/IPv4) » :

Vous allez maintenant pouvoir rentrer vos paramètres de configuration ip manuelle. Attention, ces valeurs sont données à titre indicatif, Consultez les paragraphes « La passerelle » et « Le serveur DNS » ci-dessus pour plus d’information. N’oubliez pas de cocher la case « Valider les paramètres en quittant » puis cliquez sur « OK » :

Après avoir validé, il peut être nécessaire de réactiver la carte réseau concernée (Clic droit sur la connexion, désactiver/activer). Aucun redémarrage de l’ordinateur n’est par contre nécessaire.

Autre accès aux paramètres de configuration IP de votre carte réseau

Il est également possible de modifier la configuration IP depuis la barre des tâches de Windows. Voyons cela en images.

Exemple de configuration :

  •  Adresse IP : 192.168.1.10 (pour la dernière valeur saisissez un chiffre entre 10 et 20)
  • Longueur du préfixe de sous réseau : 24 (saisissez cette valeur)
  • Passerelle par défaut : 192.168.1.1 (l’adresse de votre box)
  • DNS préféré : 192.168.1.1 (généralement l’adresse de votre box, voir ci-dessus le paragrpahe « Le serveur DNS »)
  • DNS secondaire : 8.8.8.8 (les dns de Google)

Ouvrez les connexions réseaux à l’aide de la barre des tâches et cliquez sur « Propriétés » :

Dans la zone « Paramètres IP », cliquez sur « Modifier » :
cliquez alors sur « Manuel », sélectionnez « IPv4 » puis saisissez les valeurs demandées avant de valider.

Patientez quelques secondes et Windows se connecte automatiquement. Si tout s’est bien passé, vous avez récupéré votre connexion internet !

Si malgré cela vous ne parvenez pas à vous connecter, votre carte réseau est peut-être défectueuse. Vérifiez également les paramètres de votre pare-feu, et n’hésitez pas à faire un scan antivirus avec AVG par exemple ainsi qu’un scan antimalware à l’aide de Malwarebytes. Vérifiez que 2 antivirus et pares-feu ne sont pas activés en même temps !

Vous trouverez également sur le web d’autres manipulations à effectuer, comme utiliser les commandes MS-DOS. Il y a alors 2 inconvénients : cela ne résoudra pas la cause de votre problème, et cela nécessite un redémarrage de votre ordinateur. Pas très pratique…. mais utile si le problème n’est pas systématique. C’est pourquoi cet article ne parle pas de ces commandes. Je vous conseil de les utiliser uniquement pour faire un diagnostic de votre connexion, à l’aide de la commande ipconfig/all.

Si vous souhaitez rétablir une connexion qui tienne durablement, suivez plutôt les conseils de ce guide de dépannage !

Fin du tutoriel

Vous savez maintenant réparer un problème de connectivité limitée.

A propos de l'auteur

 "Avec une expérience de développeur web et de formateur CMS, j'ai rapidement vu le décalage entre la complexité de l'outil informatique, et les connaissances de mes clients dans ce domaine. De là s'est imposé un objectif pédagogique basé sur l'aide, l'assistance et la vulgarisation informatique : aider le grand public et les salariés à maîtriser les bases de Windows et du web, mais aussi à mieux protéger leur ordinateur. L'usage sans cesse grandissant des nouvelles technologies, parfois imposé par l'administration, souligne la nécessité de cette aide pédagogique à apporter à tous. Premiers Clics permet de réduire ce fossé, en proposant des cours et tutoriels gratuits et en ligne, accessibles à tous."

Thibaut

Pin It on Pinterest

Share This