Se former à l’informatique après 60 ans : pourquoi est-ce devenu indispensable, et comment faire ?




Permettant de s’informer, de communiquer et d’effectuer des démarches en ligne, l’informatique et les nouveaux outils digitaux font désormais partie intégrante du fonctionnement sociétal. Pourtant, les nouvelles technologies ne sont pas une évidence pour tous. Si les jeunes générations ont grandi avec et ont pu en apprendre le langage dès l’enfance, les « Baby-Boomers » ont dû en découvrir les subtilités. Comment lutter contre l’illectronisme et la fracture numérique qui frappent de nombreux seniors ? Il n’est jamais trop tard pour apprendre ! De nombreux cours et formations ainsi que des solutions d’assistance permettent d’acculturer les personnes âgées à l’informatique et au numérique.

Mieux vieillir grâce à la technologie

En France, un quart des personnes de plus de 60 ans sont en situation d’exclusion numérique et le pourcentage grandit encore passée la soixantaine. Il est donc important de lutter contre cet ostracisme, ce qui n’est pas facilité par la transition vers le digital. De plus en plus de démarches se font désormais par internet (impôts, banques, assurances…), alors bon nombre de seniors se retrouvent en difficulté pour les effectuer et comptent sur leurs proches ou un tiers mis à disposition par les administrations pour les assister. Outre les démarches officielles informatisées, il est difficile pour les familles géographiquement séparées de garder contact et les réseaux sociaux constituent un excellent moyen pour eux de continuer à échanger.

Côté santé, la télémédecine offre désormais des outils comme la téléconsultation améliorant l’accès aux soins. Ainsi les personnes à mobilité réduite ont-elles désormais la possibilité de consulter un médecin à distance afin de limiter leurs déplacements et ainsi, les risques liés à ceux-ci, tout en économisant du temps et de l’énergie. Certains appareils permettent également de pallier une perte d’autonomie ou une condition physique altérée. Ainsi la domotique, la téléassistance ainsi que nombres d’objets connectés améliorent le confort quotidien mais aident également à compenser certaines déficiences et à sécuriser les personnes âgées.

Par ailleurs, le numérique est également un remède à l’ennui, et pas seulement pour les plus jeunes. Qu’il s’agisse de plateformes de divertissement ou de jeux vidéo, leur usage par les seniors reste cependant marginal même si certains outils de stimulation cognitive commencent à se démocratiser dans l’Hexagone, en particulier dans les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

Toutefois, ces technologies ne sont pas forcément accessibles à tous et nécessitent un apprentissage au vu de la rapide digitalisation des services et de certains besoins.

Se former à l’informatique quand on avance en âge

Afin de prendre en main l’informatique et ses nombreuses applications, toute aide est la bienvenue. Ainsi voit-on se développer des sociétés d’assistance informatique à domicile et de dépannage, des ateliers ainsi que des cours destinés aux seniors débutants. Souvent proposés par les collectivités territoriales ou des structures associatives, ces initiatives permettent de lutter contre l’exclusion numérique très prégnante chez les plus âgés. L’apprentissage y est proposé sous forme d’activités ludiques avec un accompagnement afin que les utilisateurs prennent plaisir à découvrir ce nouvel univers. L’objectif est de permettre aux personnes âgées de gagner en autonomie, de gérer leurs démarches administratives, de rompre l’isolement social grâce aux outils de communication mais aussi de renforcer leurs facultés cognitives !

Chez premiers-clics.fr, qui propose des cours d’informatique en ligne, plusieurs volets de formation sans inscription sont proposés (prise en main de Windows, navigation internet, bureautique, gestion mail, nettoyage d’ordinateur…) afin de se former rapidement, facilement et sans connaissances préalables à l’aide de supports complets et ludiques. Entièrement gratuits, ces cours d’informatique en ligne permettent au néophyte de prendre en main les différents outils informatiques en commençant par la souris et le clavier pour bien prendre en main l’ordinateur. Une fois que ces bases sont acquises, l’initiation aux outils digitaux peut débuter avec les fenêtres, le bureau et tout ce qui en découle (édition de texte, d’image, gestion des fichiers et dossiers). Les apprentis seront alors capables de traiter des e-mails, de naviguer sur internet et télécharger de nouveaux outils et logiciels.

Premiers-clics.fr propose également de dépanner ou nettoyer l’ordinateur des usagers ayant des requêtes particulières pour un tarif modique. Enfin, Premiers Clics propose des outils pour les animateurs numériques, en leur proposant un support de formation qui leur aidera à animer des ateliers informatiques. Véritable référence dans le domaine, Premiers Clics est notamment référencé sur le portail gouvernemental de la transition numérique en France.

Thibaut Mathieu, son éditeur, propose en outre des livres pour apprendre l’informatique à la maison et à son rythme, et s’occupe également d’une société d’assistance et de dépannage informatique à Dunkerque, DK Dépann.

Léa Calvez